.....Gracchus Babeuf - son époque

En 1789 le roi Louis XVI, empêtré dans d'immenses difficultés, convoque les Etats-Généraux, une sorte d'assemblée, pour chercher des moyens de régler les problèmes. Des troubles éclatent un peu partout : à Paris (prise de la Bastille) et en province (la grande peur).

Les Etats-Généraux se transforment en assemblée constituante pour modifier le régime et limiter les pouvoirs du roi. Cette assemblée deviendra législative.

Le système fonctionne mal, le roi tente de fuir, il est finalement renversé en 1792. La France devient une république, administrée par une assemblée élue au suffrage universel : la Convention

La Convention vote une nouvelle constitution, dite de 1793, très démocratique, qui ne sera jamais appliquée. La France est maintenant en guerre, la situation économique est désastreuse, la Convention est dominée par des Comités, dont celui, tout puissant, de Salut Public, où règne Robespierre. C'est un gouvernement de gauche, toujours menacé par la droite monarchiste, mais aussi par l'extrême gauche représentée à Paris par les sections de quartier, qu'animent les sans-culotte.

Robespierre tombe en juillet 1794 (Thermidor). La Convention est désormais dominée par la droite, constituée surtout d'anciens révolutionnaires enrichis à la faveur des troubles : c'est la Convention thermidorienne, qui vote une nouvelle constitution, plutôt réactionnaire, établissant un nouveau régime : le Directoire.

A partir de 1795 le Directoire (cinq "directeurs" et deux assemblées) lutte alternativement contre ses adversaires monarchistes, et contre l'extrême gauche qui réclame l'application de la constitution de 1793.

L'action de Babeuf apparaît à chaque étape. Il est agitateur en province de 1789 à 1792, milite avec les sections populaires à Paris en 1793 et 1794. Il anime un journal d'extrême gauche sous la Convention thermidorienne, réclame la constitution de 1793, et finit par conspirer contre le Directoire.

Le Livre ! "Je t'écris au sujet de Gracchus Babeuf" de Jean Soublin, Editions Atelier du Gué.

accueil - l'homme - sa vie - ses idées - son époque
la déclaration de droits de l'hommes de 1793
le livre de Jean Soublin - des extraits - l'auteur - l'éditeur
- la presse - la revue - Le Schiappa